1ère lecture : La gloire du Seigneur revient habiter le Temple (Ez 43, 1-7a)

Lecture du livre d'Ézékiel

L'envoyé du Seigneur me conduisit vers la porte du Temple nouveau, la porte qui regarde vers l'orient ;
et voici que la gloire du Dieu d'Israël arrivait de l'orient. Le bruit qu'elle faisait ressemblait à la voix des océans, et la terre resplendissait de cette gloire.
Cette vision ressemblait à celle que j'avais eue lorsque le Seigneur était venu annoncer la destruction de la ville ; elle ressemblait aussi à la vision que j'avais eue quand j'étais au bord du fleuve Kebar. Alors je tombai la face contre terre.
La gloire du Seigneur entra dans le Temple par la porte qui regarde vers l'orient.
L'esprit m'enleva et me transporta dans le parvis intérieur : voici que la gloire du Seigneur remplissait le Temple.
Et j'entendis une voix qui venait du Temple, tandis que l'envoyé du Seigneur se tenait près de moi.
Cette voix me disait : « Fils d'homme, c'est ici le lieu de mon trône, le sol sur lequel je pose les pieds, et j'y habiterai au milieu des fils d'Israël, pour toujours. »

Psaume : Ps 84, 9ab-10, 11-12, 13-14

R/ La gloire du Seigneur habitera notre terre.

J'écoute : que dira le Seigneur Dieu ? 
Ce qu'il dit, c'est la paix pour son peuple et ses fidèles ; 
s
on salut est proche de ceux qui le craignent,
et la gloire habitera notre terre.
 

Amour et vérité se rencontrent,
justice et paix s'embrassent ;
 
la vérité germera de la terre
et du ciel se penchera la justice.
 

Le Seigneur donnera ses bienfaits,
et notre terre donnera son fruit. 
La justice marchera devant lui,
et ses pas traceront le chemin.

Evangile : Reproches aux scribes et aux pharisiens : hypocrisie et vanité (Mt 23, 1-12)

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Vous n'avez qu'un seul Père, votre Père du ciel ; vous n'avez qu'un seul maître, c'est le Christ. Alléluia. (Mt 23, 9.10)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jésus déclara à la foule et à ses disciples :
« Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse.
Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas.
Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues ;
ils aiment les places d'honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues,
les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n'avez qu'un seul enseignant, et vous êtes tous frères.
Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est aux cieux.
Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n'avez qu'un seul maître, le Christ.
Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé. »